La France dispose d’un important parc de microcentrales développé depuis la fin du XIXème siècle.

Chaque création résulte de la volonté d’entrepreneurs déterminés. Il faut autant d’énergie que d’humilité pour composer avec la nature violente du cours d’eau et les difficultés du site. Ces mêmes qualités se révèlent déterminantes pour la continuité de l’exploitation.

Les microcentrales utilisent l’un des trois types les plus courants de turbine, Pelton, Francis, Kaplan, selon les hauteurs de chute rencontrées. Deux autres types, les turbines Banki et Turgo, sont plus rares. De nouveaux développements techniques permettent aujourd’hui d’exploiter des hauteurs de chute inférieures à 2 mètres. De quoi augmenter de 4 à 9 % la part des petites centrales hydroélectriques dans notre production d’énergies renouvelables.

Les microcentrales hydroélectriques sont aujourd’hui, plus que jamais, un mode de production d’énergie renouvelable et écologique.

300 petites chutes d’eau sur 80 rivières de France devraient maintenant pouvoir produire de l’électricité.

« Assurance, microcentrale, hydroélectrique, assurances, micro-centrale, hydraulique, assureurs micro-centrales, assureur micro centrales hydrauliques, micro centrale, microcentrales, hydroélectricité.«

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

MicroCentrale_6